Aller au contenu principal

    Proposition portant création d'une aire marine protégée dans la région de la mer de Ross

    Demander un document de réunion
    Numéro du document:
    CCAMLR-XXXII/27
    Auteur(s):
    Délégations de la Nouvelle-Zélande et des États-Unis
    Soumis par:
    Approuvé par:
    Admin Admin
    Résumé

    Les délégations de la Nouvelle-Zélande et des États-Unis soumettent la présente proposition révisée d'établissement par la Commission pour la conservation de la faune et la flore marines de l'Antarctique (Commission ou CCAMLR) d'une aire marine protégée (AMP) dans la région de la mer de Ross (« Aire marine protégée de la région de la mer de Ross »). Par cette proposition qui a tout d'abord été présentée à CCAMLR XXXI en octobre 2012 puis de nouveau à CCAMLR SM-II en juillet 2013 (CCAMLR-SM-II/04), nos délégations proposent que la CCAMLR établisse cette AMP pour conserver les ressources marines vivantes, préserver la structure et la fonction écologiques, protéger les processus vitaux de l'écosystème et les secteurs d'importance écologique et promouvoir la recherche scientifique, notamment par l'établissement de zones de référence. Nous remercions d'une part les Membres pour les nombreuses discussions constructives et les commentaires émis à l'égard de la proposition d'AMP de la région de la mer de Ross lors des récentes réunions du Comité scientifique et de la Commission à Bremerhaven en juillet 2013 et d'autre part, le Comité scientifique des efforts considérables qu'il a déployés pour élaborer ses avis (Rapport SC-CAMLR-IM-I). Un examen minutieux de ces avis a conduit à la révision de la proposition. Parmi les principales révisions apportées figurent le changement des limites de l'AMP proposée dans les secteurs des hauts-fonds du nord et du haut-fond de Scott ; le changement de la formule de calcul de la limite de capture dans la zone spéciale de recherche en un pourcentage de la limite de capture générale applicable à la pêcherie de la mer de Ross, ce qui permet de relier cette limite de capture au processus régulier d'évaluation des stocks du Comité scientifique ; et une clarification selon laquelle la Commission pourrait amender la mesure de conservation sur l'AMP après chaque révision des 10 ans. Nous attendons avec intérêt de travailler avec les Membres à la XXXIIe réunion de la CCAMLR pour parvenir à un consensus sur l'établissement d'une AMP dans la région de la mer de Ross.